Blog

  • Les Petits Nouveaux

    Je vous présente maintenant mes jeunes espoirs ;

    Capucine Berais qui est née chez moi et qui a maintenant 7 ans..

    73084381 1821613614638002 6628893004713164800 n

    Lemon de Hus, 8 ans

     

    75653347 2387605381568290 3338449242770374656 n

    Salsa 8 ans

    A 2

     

  • Vallota mise à la retraite

    A grand regret, j'ai décidé de mettre ma belle Vallota à la retraite. Voici une vidéo de mes belles années avec elle...

  • Naissance de Irish Whisky, fils de Coco Shanel et Glocks Toto Jr

    Le 4 juin nous avons eu une deuxième naissance ici à la Petite Berais; je vous laisse regarder...

  • Pouliche de Glock's Toto Jr

    Avec beaucoup de joie et après 11 mois d'attente, je vous annonce la naissance de ma petite pouliche le vendredi 20 avril - Iris Reine des Fleurs - fille de ma jument Rose Thé et de Glock's Toto Jr.

    Stallion toto jr 06

    Glock's Toto Jr

    Je ressens beaucoup de fierté et d'emotion devant cette jolie princesse...

    .Iris avec maman32151506 1992388961089936 2358166237843816448 n    Iris mange de l'herbe pour la première fois                    Vincent avec Rose et Iris

     

     

     

     

  • Le + et le - dans l'apprentissage avec le renforcement positif

    Emilie et vallota 2De nombreuses études scientifiques démontrent que la méthode d’éducation avec renforcement positif permet d’augmenter largement la capacité d’apprentissage d’un cheval parce qu’il est motivé par la récompense. Cela améliore aussi la relation entre l’animal et la personne qui le travaille.

    Mais pour le néophyte le mot » positif » évoque le bien et « négatif » le mal.  Ceci n’est pas correct.

    « Renforcement positive » veut simplement dire que nous ajoutons quelque chose à l’équation donc + Et « renforcement négatif » veut dire que l’on soustrait quelque chose à l’équation donc - Il n’y a pas de jugement de valeur dans les termes positifs ou négatifs. Ce n’est pas le bien ou le mal mais simplement + ou -

    L’équitation classique est principalement basée sur l’usage du renforcement négatif. On applique une pression et quand on obtient l’action souhaitée on relâche la pression. Le cheval apprend parce qu’on enlève la pression. Il recherche la soustraction de la pression donc le – dans l’équation.

    Avec le renforcement positif on rajoute quelque chose que le cheval apprécie donc le + dans l’équation. Certains chevaux aimeront une caresse ou jouer à un jeu mais la récompense la plus appréciée et la plus efficace est la récompense alimentaire.

    La nourriture est un besoin vital pour la survie d’un animal. La récompense alimentaire est donc un renforcement positif puissant et cela peut énerver le cheval et le rendre agité.

    Nous voulons un cheval calme et détendu à l’égard de la nourriture et autour de l’apprentissage en générale. Alors nous devons commencer par apprendre au cheval quelle est l’action attendue de sa part en présence d’aliments.

    Certaines personnes ne parviennent pas à apprendre à leurs chevaux comment se comporter vis à vis de l’alimentation. Par conséquent elles préfèrent éviter complètement l’utilisation de la nourriture. C’est se priver d’un outil extrêmement efficace. Nous devons plutôt nous efforcer à apprendre au cheval la relaxation en toute situation.

    Vient donc la question ; comment un cheval apprend-t-il ? Comment est-ce qu’on le motive ?

    La science est une partie de la réponse ; mais c’est aussi un art.

    Toute personne peut acheter un livre et commencer la méthode du « renforcement positif » demain. Mais ce n’est pas si simple.

    Je vous propose, à travers mon site, de vous indiquer quelques pistes.

     

  • Ne blâmez pas votre cheval pour ses bêtises...

    Aujourd’hui je vous propose un petit jeu ;Vallota et moi un jour d'été

    Plantez un arbre, un beau tilleul par exemple. Vous allez le soigner.. l’arroser..mais s’il pousse mal vous allez vous demander pourquoi. Vous rechercheriez la raison pour laquelle il ne pousse pas aussi vite et aussi bien que vous le souhaitiez. Vous allez essayer de comprendre. Comment les végétaux poussent-ils, éprouvent-ils leur environnement, résistent-ils aux éléments ? Vous allez le changer de place, lui mettre de l’engrais.

    Jamais vous ne penseriez que c’est la faute du tilleul.

    Si on a des problèmes avec son cheval (ou avec ses amis d’ailleurs) on va invariablement blâmer le cheval (ou ses amis). Ce sera toujours de leur faute.

    Changez, allez à la rencontre de votre cheval. Le monde du cheval est un monde qu'on n'apprécie pas assez. On ne se pose pas assez de questions sur lui